Bulletins trimestriels

Conditions d’abonnement

Le bulletin est l’occasion :

  • de lire une sélection d’articles venant d’autres revues
  • de partager la réflexion de l’équipe des Voies de l’Orient
  • de soutenir et d’encourager son travail

Votre réabonnement est pour nous un signe d’amitié et d’encouragement . . .

Abonnement au Bulletin, 4 numéros par an

Au choix : * envoi par mail (format pdf) : 10 €
* envoi par poste (format papier) :
– pour la Belgique : 28 €
– pour l’étranger : 32 €
(paiement par virement bancaire européen)
Nous contacter : info@voiesorient.be

 

 

 

 

 

Livres reçus en service presse

 

 

 

**********************************************************************************************************************************

CHÖGYAL NAMKHAÏ NORBU & Adriano CLEMENTE,
La Source suprême. Le tantra fondamental du Dzogchen Semdé : Künjé Gyalpo.
Paris, Almora, 2022, 379 p.

Remontant peut-être au 8e siècle, à l’époque du passage du bouddhisme de l’Inde au Tibet, le tantra intitulé Künje Gyalpo est un texte essentiel du Dzogchen, c’est-à-dire du courant de la « Grande Perfection » ou « Grande Complétude », tradition que ses adeptes considèrent comme le sommet des enseignements et des méthodes. Il est désigné en français sous le nom de « Source suprême » ou encore « Roi qui crée toutes choses ». Sa visée est d’éveiller chacun à sa véritable nature, à sa condition authentique et originelle, à son état primordial d’Illumination ou d’Éveil. Il s’agit de « notre état primordial, qui par sa propre nature contient toutes les qualités de l’autoperfection ainsi que la capacité de les manifester sans avoir à les créer et sans dépendre d’aucun effort » (21).

Traduit de l’anglais et de l’italien, ce livre comprend trois sections principales. La première, fondée sur des sources traditionnelles, relate les origines du Dzogchen, son introduction dans le domaine tibétain et la succession de ses grands maîtres ; elle propose aussi une première approche de la structure du tantra et de ses enseignements. Vient ensuite la transcription d’enseignements oraux donnés par Namkhaï Norbu (1938-2018), une des principales figures de l’introduction du Dzogchen en Europe et notamment en Italie : après un bref exposé des principes fondamentaux, il présente, avec plus ou moins d’ampleur, les thèmes abordés dans chacun des 84 chapitres de la « Source suprême ». Enfin, Adriano Clemente, disciple de longue date, présente une traduction annotée de larges extraits du texte tibétain.

Saluons la parution en langue française, sous une forme relativement accessible pour un public déjà quelque peu familiarisé avec les enseignements du bouddhisme du Grand Véhicule, d’une solide introduction à cette tradition de la Grande Perfection.

Jacques SCHEUER

***************************************************************************************************************************************************************************

Armelle DUTRUC,
Des profondeurs de l’être : Marie-Magdeleine Davy. Itinéraire d’une philosophe absolue.
Les Acteurs du Savoir (Éditions Saint-Léger), 2021, 498 p. + 16 ill. hors-texte.

Spécialiste des spiritualités de notre Moyen Âge européen, historienne et philosophe, conférencière et auteure de nombreux ouvrages scientifiques et d’essais personnels, Marie-Magdeleine Davy était aussi passionnée de voyages, de rencontres et d’initiatives éducatives et culturelles. La 4e de couverture, ici reproduite, donne une idée de l’ampleur du livre que Madame Armelle Dutruc lui consacre sur la base d’un fonds d’archives particulièrement riche.

À l’intention des lecteurs des Voies de l’Orient, signalons la place que les spiritualités de l’Orient occupent dans la vie personnelle, le cheminement intérieur et les publications de M.-M. Davy, ainsi qu’en témoignent les quatre parties de cette volumineuse étude. Cet intérêt pour l’Orient est évoqué tout d’abord dans « L’esquisse d’une vie » (I) ; les relations culturelles et spirituelles entre « L’Orient et l’Occident » constituent ensuite un des quatre « Grands thèmes de l’œuvre » (II) ; parmi les huit « Témoins essentiels » qui jouèrent un rôle marquant dans l’existence et l’œuvre de M.-M. Davy, relevons la présence de deux illustres spécialistes de la mystique musulmane (Louis Massignon et Henry Corbin) ainsi que celle de Henri Le Saux, « moine d’Occident et d’Orient », à qui elle avait consacré deux livres (III) ; enfin, dans une « Sélection de textes » (IV), est publié un essai (semble-t-il inédit) de M.-M. Davy sur « Henri Le Saux, un Eckhart moderne ».

Très documentée tout en demeurant fort lisible, cette étude, enrichie d’un cahier de photographies hors-texte, est l’œuvre d’une archiviste chevronnée. Rappelons (voir notre Bulletin n° 151) que Madame Dutruc a récemment publié les lettres de Henri Le Saux à sa sœur moniale (Vers l’expérience intérieure) ainsi qu’un volume de commentaires à propos de cette correspondance (Vers l’Orient du cœur).

Jacques SCHEUER

************************************************************************************************************************************************************

Brochures

Pierre de BÉTHUNE

  • Wabi, V.O. suppl au Bull. 37, 1990 (épuisé)
  • Hannya Shingyo (Clerlande)
  • Zen No Kokoro, V. O., 1994 suppl au Bull. 53, 1994 (épuisé)

 

Bernard DUREL

  • Prière du Nom, Choisy-le-Roi : DIM (1995)
  • Proximité et distance (pas en Bib)
  • Tauler (après 1991) s.l. s. d.
  • Nuage d’inconnaissance, Strasbourg (1996)
  • Maitre Eckhart s.l.s.d. (1998)
  • Koans et paraboles (pas en Bib)
  • Retrouver les voies du non-faire. Associations S’Asseoir et Le Souffle 2018

La plupart des ouvrages de Bernard DUREL sont publiés par l’Association « S’Asseoir » à Strasbourg

Voies de l’Orient

  • (éd.), Enseignements d’Oshida, 2009, V.O.
  • Dialogue interreligieux, chemin… (déclaration des Assises 2014), V. O.

La plupart de ces brochures sont disponibles dans notre bibliothèque

                   Colloques

                   Les « Assises » des Voies de l’Orient

 

De 1996 à 2014, les Voies de l’Orient ont organisé tous les trois ans avec la collaboration d’une équipe internationale trois à quatre jours des rencontres et de colloques.
Ces rencontres se sont appelées « Assises » en souvenir de la « Journée de prière pour la paix » réalisée à l’invitation du Pape Jean-Paul ḬḬ, faisant converger à Assise en octobre 1996 des représentants de toutes les traditions spirituelles de l’humanité.
L’objectif de nos Assises était :
« Se rencontrer et se connaître, partager interrogations et aussi potentiels de chacun au cœur de nos sociétés plurielles. Ce fut des occasions rares de réaliser collectivement la richesse de la rencontre des spiritualités et de réfléchir ensemble aux questions comme aux perspectives que cela pose à la foi et la vie chrétienne. »

Thèmes abordés (pour 2009 et 2014, vous pouvez cliquer sur le lien vers les textes) :
1996 Premières rencontres européennes
1999 Boîte à plusieurs puits. Multi-appartenance ? avec un livre publié par Dennis GIRA et Jacques SCHEUER (dir), Vivre de plusieurs religions : prouesse ou illusion ?
Paris de l’Atelier…
2003 Chemins de transformation : les enjeux personnels de la rencontre
2006 Le corps et ses langages, lieu de la rencontre
2009 L’être humain, carrefour d’énergies
2014 Message final des Assises 2014. Le Dialogue Interreligieux. Chemin de transformation intérieure.