Les Voies de l’Orient asbl

Notre centre, tourné vers les cultures et spiritualités de l’Inde et de l’Extrême-Orient, est situé au centre de Bruxelles.

Nous y proposons des conférences, une bibliothèque et des temps de méditation.

Nous disposons également d’une salle de méditation appelée : “Zendo“.

Le programme annuel 2021-2022 est consultable via notre page Activités

 

Il y a tout juste un an, après seulement trois mois de restrictions imposées par la pandémie, nous annoncions le programme d’une saison nouvelle, dans l’espoir d’un rapide retour à la ‘normale’. Cette fois, alors que la société est mieux préparée, mieux équipée… et que l’impatience grandit, faisons le pari que nous aurons la joie de nous retrouver bientôt ‘en présentiel’ !

Les Voies de l’Orient ont à cœur, depuis une quarantaine d’années, d’ouvrir des espaces. Ceux des multiples traditions de l’Orient (Inde, Chine, Corée, Japon, Tibet…). Et, en vis-à-vis, ceux de notre Occident. Ouvrir ces espaces, c’est aussi, à leur lumière, redécouvrir ou découvrir autrement notre propre espace intérieur. « Jour après jour – chante le poète – vivre l’espace comme une amitié ».

Pour une bonne part, le programme que vous ouvrez reprend des activités que nous avons été contraints de reporter d’un an. Ce sont autant d’invitations à (re)partir à la découverte. Il y est question de trois portes ouvrant sur des espaces : le corps, la parole, l’esprit. On pourrait ajouter : les émotions, les œuvres d’art, la poésie, le cœur…
Voici l’occasion, par exemple, de rencontrer Bodhidharma, le patriarche indien du Chan (Zen) chinois. Ou de pratiquer l’acte de simple présence, dans l’esprit de Claire et François d’Assise. Nous irons aussi à la découverte de l’art chinois de la vue, de la vision. Sans oublier les pratiques à intervalle régulier (hebdo, mensuel ou autre), pratiques précieuses pour ajuster le regard, pour trouver le geste juste. 

Il est beaucoup question, après une grosse année d’incertitudes, de repenser nos styles de vie en société. Réévaluer nos manières d’avoir, de savoir, de pouvoir. Il nous est rappelé que l’être humain est « le seul capable de penser et d’imaginer des solutions ». Dans leur diversité, les propositions de ce programme 2021-2022 ont la (modeste) ambition d’ouvrir « un espace qui permette de répondre plutôt que réagir », répondre de façon libre et créative plutôt que réagir de manière passive et routinière. Sagesse & compassion, lumières des traditions & engagement dans le quotidien : là se trouve peut-être la clé d’un « monde vivable pour tous ».

L’équipe des Voies de l’Orient